samedi 24 juin 2017

Souvenirs de la Chorale de Montdenis

chorale-montdenis.jpg

Merci à Jocelyne pour la photo

jeudi 13 août 2015

Journal la Nature N° 1557 - 28 Mars 1903

Journal la nature N°1557 28 Mars 1903

tunnel-mougin.jpg

tunnel-mougin2.jpg

tunnel-mougin3.jpg

revue-1903-1.jpg

revue-1903-2.jpg

revue-1903-3.jpg

revue-1903-4.jpg

Voir les différentes pages :

revue-journal-nature-1903.1.jpg

revue-journal-nature-1903.2.jpg

revue-journal-nature-1903.3.jpg

Merci à pap pour le scan

dimanche 4 août 2013

26 mai 1868

Le Courrier des Alpes - 26 mai 1868

26_mai_1868.jpg

mercredi 24 juillet 2013

29 septembre 1863

Le Courrier des Alpes - 29 septembre 1863

montdenis-journal-29_septembre_1863.jpg

samedi 15 octobre 2011

Récit d'un voyage à "Mont-denys." en 1866

Montdenis s'appelait autrefois : Montdenys., voici le récit d'un voyage l'année 1866 :

extrait du livre : La Savoie, le Mont Cenis et l'Italie septentrionale: voyage descriptif

montdenis_galicia.png

montdenis_galicia1.png

montdenis_galicia2.png

montdenis_galicia3.png

montdenis_galicia4.png

montdenis_galicia5.png

montdenis_galicia6.png

montdenis_galicia7.png

montdenis_galicia8.png

Sources de l'information :

lundi 19 septembre 2011

Photographies de Montdenis par Charles Kuss, années 1896

L'ensemble du fond photographique du RTM (Restauration des Terrains en Montagne) a été donné au Archives départementales.

Voici une image intéressante de Montdenis, que l'on peut trouver dans un communiqué de presse

Commune de Montdenis Transport du foin. Photographie : Ch. Kuss - 19 mai 1896

Source : Fond photographique RTM (CG73)

Voir aussi d'autres photographies du même auteur :

Photographie de bonne qualité :

Photographie de bonne qualité :

Source

lundi 21 mars 2011

Montdenis 1963 et 1956

Voici deux photographies proposées par Jean Luc HENDRIKS

Le groupe folklorique de Montdenis :

39BE3AD8.jpg
cliquez sur l'image pour avoir le grand format

Anna Coutaz et ses petites filles (Jocelyne et Ghislaine) faisant les gerbes de blé ce devait être en 1963.

A7ABE6CE.jpg
cliquez sur l'image pour avoir le grand format

mercredi 10 novembre 2010

Déviation du torrent du Saint Julien

Voici l'histoire de la déviation du Saint Julien pour sauver le village de Montdenis, l'histoire nous est racontée par J. Messines du Sourbier dans la Revue de Géographie Alpine

Cliquez sur les images pour avoir le texte en grand format

montdenis1.png Cliquez sur les images pour avoir le texte en grand format

montdenis2.png Cliquez sur les images pour avoir le texte en grand format

montdenis3.png

Source Persee.fr

dimanche 3 octobre 2010

Ouverture de la route de Montdenis : 9 août 1964

Voici un article du bulletin Municipal de Saint Julien Montdenis "Lo marshyan' grône"

Auteur de l'article : Bernadette Buffaz

'Cliquez sur l'image pour avoir l'article en grand format'

'Cliquez sur l'image pour avoir l'article en grand format'

Version Texte :

De St Julien à Montdenis : du chemin à la route Le chemin De tout temps la population de Montdenis a eu des liens très étroits avec Saint-Julien-de-Maurienne. De nombreuses familles de Montdenis venaient cultiver leurs vignes et avaient une petite résidence secondaire au Costerg à Saint-Julien-de-Maurienne. Pour leurs allers et venues les habitants de Montdenis préfèrent le chemin piétonnier des « Roches », plus rapide mais aussi plus pentu, à celui du bas, l’actuel itinéraire de montée du « chemin des ardoisiers ». Mais s’ils doivent monter ou descendre avec un animal, ils utilisent le chemin muletier numéro 79 qui part du Pont d’Arc, monte au quartier SaintPierre et bifurque vers la gauche. (voir le plan). Après l’ouverture de la gare en 1906 et la construction de la « route de la gare », le conseil municipal de SaintJulien-de-Maurienne demande la modification du classement des chemins n°1 et n°79. La délibération du conseil municipal du 26 août 1907 nous précise ce projet : « Par suite de l’ouverture de la gare de SaintJulien-Montricher le trafic qui se faisait autrefois sur le chemin d’intérêt commun n°79 est presque entièrement reporté sur le chemin n°1. Dans ces conditions il conviendrait d’intervertir le classement de ces deux chemins. Le chemin d’intérêt commun n°79 au lieu d’aller du Pont d’Arc à Montdenis irait de la gare à Montdenis. Et le chemin vicinal n° 1 irait du Pont d’Arc au four à chaux. ». Le conseil municipal de Saint-Julien-de-Maurienne adopte ce projet le 12 janvier 1908 et celui de Montdenis fait de même le 19 janvier 1908.

Inauguration de la route : de gauche à droite M. Chinal-Donat conseiller général de Saint-Michelde-Maurienne, M Coutaz Gustave maire de Montdenis, M Roannet sous-préfet de Saint-Jean-de-Maurienne et M Girard député de Savoie

La route Le journal « La Maurienne » du 25 avril 1906, relate l’espoir fondé par les habitants de Montdenis auprès de M. Piot en visite électorale : M. Piot « fera certainement toutes les démarches nécessaires pour obtenir la route depuis longtemps promise. » En 1921, le conseil municipal renouvelle une demande de désenclavement de la commune. Un projet est établi et déclaré d’utilité publique le 5 juin 1930. Mais il faudra attendre car le désenclavement de Montdenis pose problème. En 1951 il faut choisir parmi trois tracés : le tracé actuel avec quelques modifications, celui côté Tourmentier pour accéder aux forêts communales demandé par les services des Eaux et Forêts et celui qui partirait d’Hermillon pour desservir Montandré demandé par la commune d’Hermillon. En 1951, a lieu l’adjudication du 1 er



tronçon et les travaux débutent au printemps 1952. L’entrepreneur de la 1 ère tranche de travaux a des difficultés financières. L’entreprise Ratel poursuit les travaux et effectue les lots suivant : le lot 2 (adjudication en 1955), le 3 (adjudication en 1958), le lot 4 (adjudication en 1959). La route arrive au « Crêt des bornes » en 1961. Le 4 octobre 1961, le conseil municipal approuve le projet de construction du 5 ème et dernier lot et demande sa réalisation par l’entreprise Ratel. Il faut signaler que dès la fin de la réalisation du 4 ème



tronçon, il a été possible de rejoindre le village de l’Eglise en voiture par l’ancien chemin muletier. Le 8 décembre 1963, le conseil demande le classement du chemin vicinal ordinaire de désenclavement en route départementale. Par délibération du 27 septembre 1961 le conseil municipal de Montdenis a décidé la construction d’un chemin de désenclavement entre le chef-lieu et le hameau des « Villes » (40 habitants) ainsi qu’une bretelle pour desservir le haut du village de « l’Eglise » (35 habitants). Mais en 1965, le conseil municipal de Saint-Julien-Montdenis doit encore approuver ce projet et en fixer les modalités de financement. Le 9 novembre 1965, adjudication de la route des « Villes », le tracé est effectué dès le printemps 1966. Après discussion en commission avec le conseil municipal de Saint-Julien-de-Maurienne, le 22 septembre 1963, le conseil municipal de Montdenis donne un accord de principe favorable à l’ouverture de la route pastorale Montdenis-Tourmentier et le 3 novembre approuve le projet. L’adjudication des travaux n’a lieu que le 27-11-1965 et les travaux sont exécutés en 1966. L’inauguration de la route départementale 79 : la route est inaugurée le 9 août 1964 en présence de nombreuses personnalités de la vallée. M Rouanet, sous-préfet de Saint-Jean-de-Maurienne dit « Inaugurer la route qui désenclave le dernier cheflieu de France, est un geste de portée historique». L’écho ardoisier de Saint-Julien-de-Maurienne est venu apporter son concours pour animer cette manifestation. L’après-midi se déroule dans une ambiance de kermesse, montrant combien les habitants apprécient cette réalisation.

Si vous disposez d'informations, de photographies contactez-nous : Formulaire de contact

samedi 31 juillet 2010

Diffusion de photographies - Dimanche 8 août 2010

Dimanche 8 Août 2010 - Montdenis

Hameau de l’église A l’intérieur de l’église

  • 17h

Diffusion de photographies de Francis COUTAZ

Le public pourra intervenir pendant le diaporama pour commenter les photographies et se souvenir.

Animé par Alexandre Modesto et Brigitte Modesto.

  • 18h30

Pot de l’amitié offert

mardi 4 mai 2010

Etymologie : MONTDENIS fut longtemps MONTLINET...


Étymologie du nom de MONTDENIS qui fut longtemps MONTLINET... Une image du texte que nous avons retapé ci-dessous

MONTDENIS :
Commune du canton de Saint-Jean-de-Maurienne. - Jacobus de monte Lineto, 1225 (Cart. M., n° 46). - Incuratus ecclesie montis Lineti, 1287] ibid., n° 74). - Curatus montis Lineti, XIVe siècle (Cart. Sab.). - Parrochia montis Ligneti, 1533 (Arch. com.). - Montdenis, 1546 (R.S., 1911). - Ville de Montdenys (Terrier de 1558). - Montdenys, 1569 (Arch. com.). - Mons Dionysii, vers 1730, - ]usqu’au rieu des moulins de Montellinet ou de Montdenix (Terrier de 1574). Le rieu des moulins, c’est sans doute celui qui arrosait la combe des Moulins mentionnée dans un Terrier de 1558, celui qui sert de limite, à l'est, entre les territoires de Montdenis et de Saint-Julien de Maurienne (aujourd'hui les 2 communes sont rattachées et la commune s'appelle Saint-Julien-Montdenis).

Dans une charte de 1370, ayant pour objet un litige entre les habitants de Montdenis et ceux de Tourmentier, le préambule porte "communitas montis Lineti", mais le corps de l'acte appelle les communiers "homines de monte Denye" (lire Denys). Le chef-lieu de la commune avait donc deux noms : Montdenis et Montlinet. Mons Lineti, Montlinet, était le nom officiel, presque le seul qu’on rencontre dans les chartes. Montdenis était sans doute l'appellation populaire ; il finit par supplanter complétement son aîné.
Denis et Linet sont des patronymes. Un Antoine Linet, de Grenoble, habitait Saint-Pierre-d'Albigny en 1696 (Armorial, art, Martin, 397).
L’Annuaire Paris 1908 mentionne trois Linet négociants. Quant à Denis, c'est un nom bien connu.


Tiré de l'excellent Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, du Chanoine Adolphe Gros, 2004, Éditeur : La Fontaine de Siloé, isbn : 2-908697-81-5

dimanche 2 mai 2010

Annuaire des communes - Année 1958 - Montdenis

Extrait de l'annuaire des Communes, année 1958 :


Image en très grand format

Quelques informations intéressantes dans ce document :

  • 1958 : 146 Habitants
  • 113 électeurs
  • Fête patronale : 5 août

Merci à Jocelyn BRUN pour ce document

Si vous avez des documents, photos relatifs à Montdenis, n'hésitez pas à nous contacter

samedi 13 septembre 2008

Faire des photos pour l'Histoire... Alpages de Montdenis dans les années 1950...

Germaine Coutaz (1928-2006), habitante de Montdenis a fait de nombreuses photos du village et de ses alentours.

Quelques-une de ces photos d'une qualité rare nous ont été envoyé par sa famille (merci à elle).

Je souhaite rendre hommage ici à Germaine Coutaz et à tous les photographes amateurs qui ont eu la belle idée d'immortaliser quelques moments de cette vie et nous permettent aujourd'hui d'un peu la partager...

Que ce soit aussi une leçon pour nous tous, car comme dit Alex : "il faut faire des photos, toujours faire des photos..." J'ajouterai : "Pour nous, pour les autres et pour la postérité..."


Superbe photo de foins, l'âne (ou petit mulet) est prêt à descendre le traineau avec ses 4 barillons, Nous sommes en août 1946, aux Corbettes, dans les Plaines au dessus de Montdenis, on peut apercevoir le Chatelard en arrière plan (sur la photo : Germaine Coutaz)


Une autre superbe photo non datée, prise du chemin du Télégraphe, sous Pierre Grosse, on voit des vaches, des chèvres (et même les bergères), les étables des Granges ont encore leur toit et les terrasses au dessus des Villes sont cultivées, on aperçoit aussi les 2 chapelles (Notre Dame des Neiges et Notre Dame de Pitié plus bas) et les quartiers de l'Etang et des Villes du village de Montdenis, (photo Germaine Coutaz)

NB : Si vous avez des photos anciennes à nous prêter pour diffusion... mail : contact@montdenis.com

samedi 2 février 2008

Labour à Montdenis (famille Bochet René)

René Bochet mène le mulet à la bride.
Nous sommes sans doute autour de 1940.

famille-bochet-rene-500

Le mulet est harnaché traditionnellement (comme en Maurienne et Savoie) avec une bride à œillères, un mors "coup de poing", un collier (ou une colane, on ne peut dire mais je me renseigne...), un bât comme porte-traits et un "pentral" (toile sous le ventre qui protège des mouches).
La charrue est une charrue à un seul soc réversible dites "tourne-oreille" (la seule que l'on trouve dans le village) attelé avec des traits en corde (et chaîne de réglage côté collier) et un palonnier en bois.

On distingue le Chatelard en arrière plan et les prés de Champcourtil au second plan.

Les arbres (le "plane" local qui est un érable) sont très feuillés (fin de l'été ?), il s'agit sans doute de la récolte des patates mais on ne distingue pas de sacs ni paniers...

Il y a 5 personnes visibles sur la photo, une jeune fille sous la tête du mulet, René qui tient la bride, son père (?) à la charrue, une femme penchée derrière la charrue (Angèle ?) qui ramasse quelque chose au sol et une cinquième personne (femme ?) avec un "bigard" (pioche à 2 grandes dents que l'on utilisait au jardin) dans les mains.

Si quelqu'un a des idées sur l'identité précise de ces personnes, ou d'autres remarques, il peut laisser un commentaire...

mardi 6 novembre 2007

Carte postale ancienne : Le village de Montdenis (Savoie)

Vue sur le village de Montdenis, depuis la vallée (Saint Julien Montdenis), on peut très clairement voir un glissement de terrain causé par le ruisseau.

dimanche 4 novembre 2007

On parlait de Montdenis en 1970 dans l'Almanach du Vieux Savoyard

On parlait de Montdenis en 1970 dans l'Almanach du Vieux Savoyard...

J'ai retrouvé une photocopie (pas très belle d'ailleurs) d'un article qu'avait consacré l'Almanach du Vieux Savoyard au village de Montdenis en 1970.

J'ai scanné ces 7 pages qui sont très intéressantes à lire (cliquer sur les photos pour les agrandir)...

Dans cet article de 1970, on parle d'un autre article, diffusé 20 ans auparavant (donc en 1950 sans doute).
Je ne connais pas ce second article de 1950, si quelqu'un a ça sous le coude, nous sommes preneurs...
D'ailleurs si quelqu'un a l'article de 1970, on referait bien un "scan" plus propre...

A vos contributions...

contact@montdenis.com